Acupuncture

Points de pression
Points de pression

Chi

La philosophie chinoise du Taoïsme est un ensemble de croyances selon lesquelles l'homme et l'univers ne forment qu'un et toute vie est imprégnée d'une force vitale indispensable à l'équilibre et donc au bien-être. Dans cette philosophie, le corps, l'esprit et l'âme forment un ensemble uni et l'individu est profondément lié à son environnement, à sa communauté et au monde. Lorsque ces entités sont dans un état d'équilibre et de bien-être, l'individu est en bonne santé. La force vitale, appelée ' chi ', est essentielle au maintien d'un bon équilibre dans la vie. Le chi circule à travers tout le corps, le long de voies ou de canaux précis, appelés ' méridiens '. Le chi exerce un contrôle sur le sang, les nerfs et tous les organes du corps. Lorsque le flux de chi est entravé, la personne est exposée à la maladie. Les facteurs pouvant provoquer une défaillance du flux de chi sont, entre autres, un traumatisme, une alimentation déséquilibrée et le stress. En stimulant certains points situés le long des méridiens, les acupuncteurs sont en mesure de diriger le flux de chi en attirant l'énergie vers une zone défaillante ou en dispersant un excès d'énergie qui s'est accumulé dans une région du corps. L'acupuncture peut également être utilisée pour éliminer un blocage le long d'un méridien.

 

Yin et Yang

D'après le Taoïsme, toutes les expériences que nous vivons ont des opposés, comme le chaud et le froid, le jour et la nuit. Ces forces opposées sont appelées le Yin et le Yang. Elles fusionnent et se complètent tout au long de notre vie, créant ainsi un équilibre entre l'homme et le monde qui l'entoure. Le Yin et le Yang sont des énergies qui stimulent la circulation du chi dans le corps. Le chi est une force vitale indispensable pour créer l'équilibre. Le Yin est une énergie négative, comme la terre, la lune, l'obscurité, l'humidité et les entités féminines. Le Yang est une énergie positive, comme le paradis, le soleil, le jour, la sécheresse et les entités masculines. L'idée selon laquelle il existe des énergies positives et négatives peut être comparée à ce que les physiciens d'aujourd'hui appellent les protons (particules positives) et les électrons (particules négatives). Ces deux forces sont équivalentes. Nous sommes en bonne santé lorsque ces énergies sont équilibrées l'une par rapport à l'autre. Les facteurs extérieurs, comme les traumatismes, une alimentation déséquilibrée, le stress et l'anxiété peuvent affecter le flux de ces énergies et inhiber ainsi le flux du chi. La stimulation de certains points situés le long des méridiens à l'aide d'aiguilles, comme dans l'acupuncture, permet de contrôler le flux du chi en attirant soit une énergie Yin, soit une énergie Yang vers une région où l'une où l'autre est insuffisante, ou en dispersant un excès d'énergie qui se serait accumulé dans une région. L'acupuncture peut aussi être utilisée pour soigner un blocage.

Yin & yang

Yin Yang
froid chaud
passif actif
été hivers
lent rapide
femelle mâle
avant arrière
superficiel profond
introverti extraverti
mental physique
chronique aigu

 

Endorphines

Une théorie occidentale populaire utilisée pour expliquer le succès de l'acupuncture se base sur les endorphines. Selon cette théorie, l'introduction des aiguilles d'acupuncture stimule la libération de substances chimiques analgésiques appelées ' endorphines ' et ' enképhalines '. En 1973, on a découvert dans le corps la présence de sites ayant des récepteurs d'opioïdes. Ces sites sont situés près des synapses et il en existe aussi dans la corne supérieure de la moelle épinière. Cette découverte laisse supposer que le corps doit également avoir ses propres substances opioïdes pour ces récepteurs. En 1975 furent découverts deux petits pentapeptides, appelés enképhalines, qui se trouvent naturellement présents dans tout l'organisme. Les enképhalines sont étroitement liées aux opiacés et à l'activité analgésique, bien que leurs effets soient de courte durée et qu'elles soient facilement dégradées par l'organisme. Les endorphines sont des protéines dotées de puissantes propriétés analgésiques, qui sont naturellement présentes dans l'organisme. On les trouve dans le thalamus et dans d'autres parties du cerveau, mais elles sont absentes de la moelle épinière. Les endorphines sont des molécules plus volumineuses que les enképhalines et elles jouissent d'une durée de vie plus longue dans l'organisme. On pense qu'elles jouent un rôle important dans la lutte contre la douleur et dans la libération de certaines hormones, comme par exemple l'hormone de croissance sécrétée par l'hypophyse et la prolactine. Lorsque l'acupuncteur stimule la libération d'endorphines et d'enképhalines, celles-ci circulent dans le corps et atteignent le cerveau où elles activent un mécanisme qui inhibe les messages de douleur, ce qui provoque une diminution des symptômes, mais sans que la cause soit traitée.

 

Théorie du portillon

Une autre théorie occidentale populaire servant à expliquer l'efficacité de l'acupuncture est la ' théorie du portillon '. Sous la peau se trouve un vaste réseau de nerfs et la plupart des importants filets nerveux constituant ce réseau coïncident avec les trajets des méridiens utilisés en acupuncture. En simplifiant, on peut dire que ces nerfs transmettent des messages au cerveau qui les convertit en sensations et qui nous fournit ainsi des renseignements sur notre corps. Selon la théorie du portillon, la transmission des messages de douleur est permise ou inhibée par des ' portillons ' qui s'ouvrent ou se ferment, selon l'équilibre entre l'activité des nerfs excitateurs et inhibiteurs. On pense que l'acupuncture agit sur la transmission des impulsions au système nerveux central, provoquant ainsi la fermeture de certains ' portillons ' neurologiques et donc un blocage de la transmission des impulsions de douleur venant d'autres parties du corps. Cette méthode est efficace pour réduire la sensation de douleur, mais elle ne s'attaque pas à la cause de la douleur.

 

Méridien

Il y a douze méridiens principaux dans le corps. Chaque voie est associée à un organe viscéral majeur, comme le foie, le rein et le coeur. Les méridiens courent le long des principales parties du corps, comme les bras et les jambes, et se terminent au bout des doigts et des orteils. Les énergies du Yin et du Yang circulent à travers les méridiens du corps. Le flux des énergies du Yin et du Yang peut être stimulé en piquant certains points à la surface du corps, par lesquels passent les méridiens. Il y a environ un millier de points d'acupuncture sur le corps, situés le long des méridiens. La localisation de ces points est indiquée par des schémas chinois antiques d'acupuncture, mais il y a encore aujourd'hui des doutes sur l'emplacement précis de chacun de ces points. En équilibrant les forces du Yin et du Yang, le chi peut circuler librement et harmonieusement dans le corps, ce qui permet de rétablir l'équilibre et le bien-être.

 

Méridien du coeur (main droite)

Il y a environ un millier de points d'acupuncture sur le corps. Tous ces points sont situés le long des méridiens. On pense que la douleur ressentie dans une partie de l'organisme est en fait le symptôme d'un problème situé dans une autre région du corps. Du fait que le chi circule le long des canaux des méridiens, la douleur peut être ressentie sur une partie du trajet du méridien, alors que l'origine du problème se trouve dans une autre région située le long de ce méridien. L'acupuncture agit sur la distribution du Yin et du Yang le long des méridiens, pour permettre au chi de circuler librement et harmonieusement, rétablissant ainsi l'équilibre. Les points d'acupuncture situés le long du méridien du coeur peuvent aider dans le traitement des troubles cardiaques, comme par exemple en cas d'hypotension ou d'hypertension. Ils peuvent également être utilisés pour régler les problèmes oculaires et cutanés et atténuer les symptômes dus au stress, à l'anxiété et à la tension nerveuse.

 

Méridien des reins (au-dessus du sein gauche)

Les points d'acupuncture situés sur le méridien des reins peuvent aider dans le traitement des troubles urinaires, des hémorroïdes et de la constipation.

 

Méridien des poumons (épaule droite)

Les six premiers points du Yin situés le long du méridien pulmonaire concernent les problèmes articulaires (gonflement des articulations, chaleur excessive dans les articulations), les saignements de nez, les douleurs cardiaques, la dépression nerveuse et l'incapacité d'étirer les bras au-dessus de la tête. Les points d'acupuncture situés le long du méridien pulmonaire sont également utilisés dans le traitement des problèmes respiratoires comme l'asthme, les allergies, la bronchite et la toux.

 

Méridien de la rate (tibia gauche)

Le méridien de la rate se situe le long du bord interne de la jambe gauche et va du milieu de la région abdominale au gros orteil.

 

Méridien de l'estomac (genou droit)

Une douleur provenant de l'estomac est ressentie dans la peau de la partie supérieure de l'abdomen et de la partie adjacente du dos. Les deux régions possèdent des terminaisons nerveuses qui sont en interrelation : ainsi, la douleur peut être ressentie dans un endroit éloigné de celui où se trouve sa véritable origine. Les points d'acupuncture situés le long du méridien de l'estomac peuvent aider à soulager des problèmes digestifs comme les ulcères, les nausées et la colite.

EricdL
Posté le 31/10/2011 13:57:06 A propos du sens concret à l’origine du Yin et du Yang

Observons les deux idéogrammes Yin 陰 et Yang 陽 pour comprendre cette notion de phénomènes concrets.
Nous remarquons une même partie commune à gauche, cette sorte de B à longue queue, qui à l’origine représentait les collines sacrées, les tertres rituels élevés pour les cérémonies chamaniques, ensemble de cultes rendus à la nature, au ciel et aux ancêtres du souverain.
Ceci nous donne une première indication extrêmement importante, Yin et Yang sont les deux aspects d’une même réalité, de la même colline. Il ne peut y avoir d’entités séparées, Yin d’un coté, Yang de l’autre, l’un ne peut fonctionner sans l’autre.

Observons maintenant la partie droite qui différencie les deux idéogrammes.
Le Yin 陰 : En haut le signe évoquant une accumulation en train de se produire, en bas l’idéogramme nuage, nous allons du soleil vers la pluie, situation de début d’orage.
Yin se dit du versant ombreux, de l’ubac, le nord de la colline, là où les nuages s’accumulent et rendent le ciel obscur.
Parmi les cinq Éléments, autres composantes fondamentales de la pensée chinoise, l’eau est l’image par excellence du Yin, pluie féconde qui rend la Terre fertile.
Le Yang 陽 : En haut le signe du soleil et de la pluie en bas, avec un trait horizontal qui les sépare. Le soleil se détache de la pluie, nous allons de la pluie vers le soleil, c’est la fin de l’orage, il fait de plus en plus chaud. Yang se dit du versant ensoleillé, de l’adret, le sud de la montagne.
Parmi les cinq Éléments, le Feu est l’image par excellence du Yang, il est la chaleur et le rayonnement solaire.

Quelques verbes qui peuvent caractériser alternativement le Yin et le Yang :
Assouplir / Raffermir
Restaurer les forces / Déployer une force
Intérioriser / Extérioriser
Défendre / Attaquer
Tenir / Forcer
Concentrer / Expanser
COSTA
Posté le 08/03/2012 17:11:16 Bonjour,

J'ai un taux de prolactine élevé à 37ng/ml et je suis en train de essayer une grossesse.

J'aimerai savoir s'il vous plait si : Est-il possible de contrôler la Prolactine avec séances de acupuncture ?

Merci de votre réponse
Invité
Posté le 24/01/2019 06:22:09