Mandragore

Atropa mandragora

mandragore.jpg

Mandragore, plante herbacée vivace à racine rameuse et profonde, à feuilles pendantes disposées en rosette, à fleurs blanc violacé et à fruits jaunes (5 cm de haut), possédant des propriétés médicinales, en particulier narcotiques, dues aux alcaloïdes qu'elle contient. L'espèce comporte deux variétés, l'une printanière et l'autre automnale, toutes deux originaires d'Eurasie. La plante exhale une odeur fétide. Au Moyen Âge, une dose de la racine aux formes étranges de la mandragore était administrée aux patients comme narcotique avant les opérations chirurgicales. La mandragore a toujours été un sujet de superstition, en grande partie à cause de la forme humaine que présente sa racine. Utilisée comme aphrodisiaque, la mandragore a aussi été considérée comme favorisant la grossesse, l'invulnérabilité et la découverte des trésors.

 

Famille : Solanacées

Origine : Europe - Asie

Parties utilisées : racine

Chimiotypes : 0.4 % d'alcaloïdes à noyau tropane : hyoscyamine, hyoscine, pseudo-hyoscyamine, mandragorine

Contre-indication : Toxique - Tout usage interne est à proscrire. N'utiliser en application que sous contrôle médical. Son emploi est soumis à des restrictions dans certains pays

 

Propriétés :

  1. Antispasmodique (contre la belladone)
  2. Modérateur réflexe

 

Indications :

  1. Spasmes (entérocolites, hémorroïdes)
  2. Crises douloureuses hépatiques et de l'ulcère gastrique
  3. Asthme, rhume des foins, coqueluche
  4. Règles douloureuses

 

Mode d'emploi :

  1. Alcoolature de racine : 15 à 30 gouttes par jour.

 

Element : Feu

Divinités : Hécate, Hathor

Correspondance planétaire : Mercure

Invité
Posté le 18/03/2019 20:22:55