Réglisse

Glycyrrhiza glabra

reglisse.jpg

Réglisse, plante herbacée vivace de la famille des légumineuses dont la racine a des propriétés médicinales et donne un suc aromatisé. La réglisse est originaire des régions tempérées de l'hémisphère Nord. Elle présente des épis de fleurs bleu pâle, semblables à celles du pois. Sa racine, longue, mince et souple, produit un glucoside incolore, tournant au noir lors du processus d'extraction. On utilise cette substance pour aromatiser les confiseries et, en médecine, comme émollient et adoucissant. Elle sert également comme stabilisateur de mousse dans les extincteurs d'incendie.

 

Famille : Papilionacées

Origine : Espagne, Midi de la France

Parties utilisées : racine (le "bois de réglisse")

Chimiotypes : glycyrrhizine (5%), huile résineuse (15%), accharose (3%), amidon doux (30%), glucose (3%), mannite, acide glycyrrhizinique, asparragine, stéroïde analogues à l'ACTH et à la cortisone, principes voisins de la progestérone (H. Costello et Lyun) et de l'atropine

Contre-indication :Consulter avant d'entreprendre une cure à long terme (plus de 2 ou 3 semaines)

 

Propriétés :

  1. Antispasmodique du tube digestif (H. Busquet) et des bronches
  2. Antihistaminique (D. Vincent)
  3. Pectoral, fluidifiant des sécrétions pharyngées
  4. Digestif
  5. Diurétique
  6. Dépuratif
  7. Rafraîchissant (surtout associée à parties égales au chiendent)
  8. Tonique des surrénales
  9. Localement : anti-inflammatoire, cicatrisant

 

Indications :

Usage interne :

  1. Toux nerveuse, bronchites, trachéites
  2. Entérite, constipation
  3. Gastrites, ulcères gastriques et duodénaux (Rivers)
  4. Dyspepsies, météorisme, aérophagie
  5. Spasmes intestinaux

Usage externe :

  1. Bains de bouche dans glossites et stomatites
  2. Collyre dans conjonctivites, inflammations des paupières

 

Contre-indications :

  1. Chez certaines personnes, la glycyrrhizine peut augmenter la pression artérielle et provoquer une rétention d'eau. (Commission E)
  2. Déconseillée aux femmes enceintes, aux personnes qui souffrent d'hypertension, prennent des médicaments à base de corticoïdes ou qui présentent des problèmes de foie et de reins.
  3. La réglisse sans glycyrrhizine ne fait l'objet d'aucune contre-indication

 

Mode d'emploi :

Usage interne :

  1. 50g pour 1 litre d'eau. Bouillir 5 minutes. Macérer 12 heures. A volonté
  2. Extrait fluide : 3 à 5g par jour
  3. Extrait mou : 2 à 3g (surtout édulcorant de potions)
  4. Contre ulcère gastrique et gastrite (Rivers) :
    Extrait de réglisse en poudre 100g
    Eau 50g

    3 cuillerées à café par jour

    et aussi poudre de réglisse : 1 cuillerée à café rase avant les repas

  5. Potion béchique :
    Extrait mou de réglisse 2g
    Sirop de lactucarium opiacé 50g
    Infusé de fleurs pectorales q.s.p. 150ml

    1 cuillerée à soupe toutes les 2 heures

  6. Poudre de réglisse composée : laxative, grâce au séné et au soufre qu'elle contient (la réglisse évite les coliques) et diurétique. 1 ou 2 cuillerées à café à la fin du repas du soir
  7. Mixture contre les spasmes :
    Extrait fluide de réglisse 50g
    Extrait fluide d'onagre 40g
    Alcoolature de lyciet 10g

    1 cuillerée à café avant les 2 grands repas

Usage externe :

  1. Décoction concentrée à 20g pour 100g d'eau. Bouillir et réduire d'¼. En bains de bouche dans les stomatites, glossites. En compresses sur les plaies
  2. Infusion à 5g de racine pour 100g d'eau. En compresses et bains oculaires dans les conjonctivites et blépharites

 

Recherches cliniques :

  • Quelques études ont démontré que la glycyrrhizine, un constituant de la réglisse, peut ralentir la progression du HIV, retarder l'apparition de ses symptômes et atténuer les effets secondaires de l'AZT.
  • Plusieurs études ont révélé que la réglisse est un antispasmodique et qu'elle réduit la production d'acide gastrique prévenant ainsi les brûlures d'estomac.1
  • Des recherches ont démontré l'efficacité de la glycyrrhizine en cas d'hépatites et de cirrhoses du foie.
  • Des études de laboratoire ont montré que les flavonoïdes de la réglisse tuaient la bactérie Helicobacter pylori, responsable de la plupart des ulcères d'estomac.
  • Grâce aux isoflavones qu'elle contient la réglisse est reconnue pour régulariser le taux d'oestrogènes.
  • La réglisse ne compte pas moins de 25 composés antifongiques.
  • Une étude a démontré que l'utilisation d'un rince-bouche contenant de la réglisse avait soulagé 75 % des utilisateurs affectés de chancres douloureux

 

N.B. :

  1. Une consommation abusive d'acide glycyrrhizinique (plus de 3 tasses par jour) ou prolongée (plus de 2 ou 3 semaines) peut occasionner des maux de tête, de la léthargie, une rétention de sel et d'eau et expose à de l'hypertension artérielle avec baisse du potassium sanguin, entraînant une diminution de la force musculaire et des modifications de l'électrocardiogramme. Chez l'alcoolique, peuvent survenir des troubles neuropsychiques.
  2. Interactions avec des médicaments : L'usage de la réglisse combiné à celui de diurétiques peut augmenter la perte de potassium tandis qu'une perte accrue de potassium augmente la sensibilité aux glucosides de la digitaline.
Invité
Posté le 20/06/2019 17:04:48