Sauge

Salvia officinalis

sauge.jpg

Sauge, plante ligneuse ou herbacée, de la famille des labiées, utilisée en pharmacopée. La sauge fait partie des genres Salvia qui comprend environ neuf cents espèces de plantes florifères largement distribuées. De nombreuses espèces sont cultivées comme plantes d'ornement en raison de l'attrait de leurs fleurs ou de leur feuillage, couvert de poils denses, qui leur donne une apparence souvent duveteuse.

La sauge officinale, originaire des pourtours de la Méditerranée, est aujourd'hui cultivée, à des fins commerciales en Europe occidentale, en Russie et aux Etats-Unis. Elle est cultivée pour ses feuilles, qui contiennent des graisses au goût âcre et qui servent à farcir viandes, volailles et saucisses. On en fait aussi des tisanes. Ses fleurs sont utilisées en infusion comme antispasmodique.

 

Famille : Labiées

Origine : Méditerranée

Parties utilisées : feuilles, fleurs, huile essentielle

Chimiotypes : tanin, un principe œstrogène, une essence : bornéol, salviol (ou camphre de sauge), cinéol, salvène, salvone, (cétone appelée aussi thuyone, environ 50%, de très grande toxicité)

Contre-indication : allaitement

Synonymes : herbe sacrée, thé de Grèce, thé de France. Il en existe environ 450 espèces et sous-espèces. Plante commune des jardins, pousse sur tous les continents. C'est l'herba sacra des Latins. Pour l'Ecole de Salerne : "Salvia salvatrix, natura conciliatrix". Remède populaire toujours très employé et l'une des plantes médicinales les plus renommées. Il existe environ 500 variétés de sauge.

Divers : HE épileptisante et toxique pour le système nerveux, même à faible doses : 2 fois plus toxique que l'absinthe

 

Propriétés :

Usage interne :

  1. Tonique, stimulant général (excitant nervin et des cortico-surrénales)
  2. Equilibrant de vagosympathique et nervin
  3. Antispasmodique
  4. Apéritif
  5. Stomachique
  6. Antiseptique
  7. Antisudoral (Van Swieten)
  8. Dépuratif
  9. Diurétique
  10. Hypertenseur (Caujolle, Cazal)
  11. Emménagogue (l'extrait purifié de sauge, injecté à des souris, provoque des modifications comparables à celles que produit la folliculine : Kroszcynski et Bychowka)
  12. Favorise la conception
  13. Anticancer (?)
  14. Antilaiteux

Usage externe :

  1. Astringent
  2. Cicatrisant
  3. Antiseptique
  4. Tonique, antirhumatismal (bains)

 

Indication :

Usage interne :

  1. Relève les forces de l'organisme tout entier, indiquée pour toutes infirmités : organes digestifs, hépatisme, affection urinaires, pulmonaires, pleurales, ...
  2. Asthénies (convalescences...), neurasthénie
  3. Dyspepsies par atonie gastro-intestinale, digestions lentes, inappétence
  4. Affection nerveuses : tremblements, vertiges, paralysies
  5. Apoplexie
  6. Bronchites chroniques, asthme
  7. Sueurs nocturnes des tuberculeux et des convalescents
  8. Sueurs profuses des mains, aisselles
  9. Adénites, lymphatisme
  10. Fièvre intermittentes
  11. Diurèse insuffisante
  12. Hypotension
  13. Régulateur dans les règles insuffisantes, dysménorrhées
  14. Ménopause
  15. Stérilité (Lyte)
  16. Diarrhées (des tuberculeux et des nourrissons)
  17. Cancérose
  18. Préparation à l'accouchement
  19. Pour faire tarir la lactation

Usage externe :

  1. Leucorrhées (injections vaginales)
  2. Aphtes, stomatites, angines, laryngites, névralgies dentaires
  3. Asthme
  4. Plaies atones, ulcères
  5. Dermatoses (eczémas)
  6. Débilité infantile, rachitisme, scrofulose
  7. Alopécie
  8. Piqûres de guêpes, d'insectes
  9. Désinfection des habitations

 

Mode d'emploi :

Usage interne :

  1. Infusion : 20g de feuilles et de fleurs pour 1 litre d'eau bouillante. Infuser 10 minutes. 3 tasses par jour
  2. Teinture : 30 à 40 gouttes, 2 fois par jour, dans un peu d'eau chaude
  3. Extrait fluide de sauge stabilisée : une cuillerée à café dans une infusion de mélisse, le soir comme équilibrant nervin, et contre les sueurs
  4. Essence : 2 à 4 gouttes, 3 fois par jour, en solution alcoolique ou dans du miel
  5. Poudre : 1 à 4g par jour

Usage externe :

  1. Suppositoires emménagogues :
    Extrait fluide de sauge stabilisée 0,25g
    onguent populeum 30g
    Beurre de cacao 3g
    Cire blanche q.s.p. 150cc

    1 à 2 par jour (aménorrhées, dysménorrhées, stérilité?)

  2. Décoction : une poignée de feuilles et de fleurs pour 1 litre d'eau. Bouillir 10 minutes
  3. En bains de bouche (aphtes, stomatites, ulcérations de la bouche)
  4. En injections vaginales (leucorrhées)
  5. En compresses sur les ulcères de jambe, plaies atones, dermatoses, eczémas
  6. Teinture et rhum en parties égales : en frictions dans les alopécies
  7. Contre les piqûres d'insectes, de guêpes : applications de feuilles froissées
  8. Feuilles séchées, fumées (asthme) voir : espèces pour fumer
  9. Pommade avec :
    Feuilles de sauge 30g
    Feuilles de lierre terrestre 30g
    Axonge 250g
    Cire blanche 45g

    Faire cuire le tout ensemble et retirer les plantes (plaies atones, ulcères, contusions)

  10. Bains d'infusion : enfants affaiblis, rachitiques, scrofuleux, rhumatisants

 

N.B. :

  1. L'infusion, prise régulièrement un mois avant l'accouchement, en réduit considérablement les douleurs
  2. La sauge des prés (salvia pratensis) a les mêmes propriétés que salvia officinalis, mais à un moindre degré. La sauge sclarée (salvia sclarea) a également les mêmes propriétés. On en utilisera spécialement les propriétés stimulantes et emménagogues (aménorrhées, dysménorrhées). Ses feuilles s'emploient encore aujourd'hui contre la coqueluche. Elle contient une essence qui a la consistance d'un miel dur et renferme le sclareol. On l'emploie en cosmétologie pour son odeur d'ambre gris. Elle sert de parfum de support en parfumerie. Cette variété de sauge fut, selon Elt Muller, utilisée autrefois par certains marchands de vin allemands pour falsifier leurs produits. Une infusion de sauge sclarée et de sureau conférait, aux vins du Rhin, une odeur agréable de muscat. C'est sans doute la raison pour laquelle la plante s'appelle : Muskateller Salbel.
  3. Pour désinfecter les locaux où des malades graves ont séjourné, brûler des feuilles de sauge sur des charbon.
  4. La soupe aïgo-bouido des Provençaux comprend une infusion d'une douzaine de feuilles de sauge pour 2 litres d'eau, du sel, du poivre, de l'ail et 100g d'huile d'olive. on fait bouillir 10 minutes et on verse sur des tranches de pain.

 

Différentes variétés de sauge :

  • Salvia adenostachya
  • Salvia aethiopis
  • Salvia africanalutea
  • Salvia agnes
  • Salvia amarissima
  • Salvia algeriensis
  • Salvia amplexicaulis
  • Salvia argentea
  • Salvia arizonica
  • Salvia atrocyanea
  • Salvia aurita
  • Salvia austriaca
  • Salvia azurea
  • Salvia barrelieri
  • Salvia blepharophylla
  • Salvia blancoana
  • Salvia buchananii
  • Salvia bulleyana
  • Salvia bulleyana x glutinosa 'Amber'
  • Salvia cacaliaefolia
  • Salvia campanulata
  • Salvia canariensis
  • Salvia candelabrum
  • Salvia castanea
  • Salvia chamaedryoides
  • Salvia chamaedryoides 'Silver leaves'
  • Salvia chamelaegna
  • Salvia clevelandii
  • Salvia coccinea 'Alba'
  • Salvia coccinea 'Coral Nymph'
  • Salvia coccinea 'Lady in Red'
  • Salvia confertiflora
  • Salvia corrugata
  • Salvia cyanescens
  • Salvia darcyi
  • Salvia discolor
  • Salvia divinorum
  • Salvia dolichantha
  • Salvia dominica
  • Salvia dorisiana
  • Salvia elegans
  • Salvia farinacea
  • Salvia farinacea 'Alba'
  • Salvia farinacea 'Stata'
  • Salvia forskaohlei
  • Salvia forreri
  • Salvia fruticosa = S. triloba)
  • Salvia fulgens
  • Salvia gesneriflora
  • Salvia glutinosa
  • Salvia greggii
  • Salvia greggii 'Alba'
  • Salvia greggii 'Peach'
  • Salvia greggii 'Raspberry Royale'
  • Salvia greggii x lycoides
  • Salvia greggii 'Yellow'
  • Salvia guaranitica
  • Salvia guaranitica 'Black and Blue'
  • Salvia guaranitica x gesnaerifolia 'Purple Majesty'
  • Salvia guaranitica 'Argentine skies'
  • Salvia haenkei
  • Salvia hians
  • Salvia horminum blanche
  • Salvia horminum rose
  • Salvia horminum violette
  • Salvia ianthina
  • Salvia indica
  • Salvia indigo spire
  • Salvia interrupta
  • Salvia involucrata
  • Salvia involucrata 'Bethelii''
  • Salvia involucrata 'Hadspen'
  • Salvia iodantha
  • Salvia jamensis X 'Cherry Queen'
  • Salvia jamensis X 'Devantville'
  • Salvia jamensis X 'James Compton'
  • Salvia jamensis X 'La Luna'
  • Salvia jamensis X 'Los LIros'
  • Salvia jamensis X 'Pat Vlasto'
  • Salvia jurisicii
  • Salvia jurisicii 'Alba'
  • Salvia lamiifolia
  • Salvia lavandulifolia
  • Salvia leucantha
  • Salvia leucantha 'Purple velvet'
  • Salvia lycioides
  • Salvia lycoïdes x greggii
  • Salvia lyrata
  • Salvia macellaria
  • Salvia madrensis
  • Salvia merjamiae
  • Salvia mexicana
  • Salvia microphylla 'pink blush'
  • Salvia microphylla var. 'Neurepia'
  • Salvia microphylla 'Lemonii'
  • Salvia microphylla 'Red Velvet'
  • Salvia microphylla 'Newby Hall'
  • Salvia microphylla 'La Foux'
  • Salvia miltiorrhiza
  • Salvia miniata
  • Salvia moocroftiana
  • Salvia napifolia
  • Salvia nemerosa 'Blue Queen'
  • Salvia nemerosa 'amethys'
  • Salvia nemerosa 'Porzeland'
  • Salvia nemerosa 'Plumosa'
  • Salvia nemerosa 'Rose Queen'
  • Salvia nilotica
  • Salvia nipponica 'Fuji Snow'
  • Salvia nubicola
  • Salvia officinalis
  • Salvia officinalis 'Icterina'
  • Salvia officinalis 'Tricolor'
  • Salvia officinalis 'Kew gold'
  • Salvia officinalis 'Purpurascens'
  • Salvia oppositifolia
  • Salvia palaestina
  • Salvia patens 'Alba'
  • Salvia patens 'Cambridge blue'
  • Salvia patens 'Chilcombe'
  • Salvia patens, forme normale
  • Salvia patens 'lavender lady'
  • Salvia patens 'Guanajuato'
  • Salvia pentstemonoïdes
  • Salvia pratensis 'Haematodes'
  • Salvia przewalski
  • Salvia przewalski 'Rosea'
  • Salvia purpurea
  • Salvia regla
  • Salvia repens
  • Salvia ringens
  • Salvia roborowski
  • Salvia roemeriana
  • Salvia rutilans
  • Salvia rypara
  • Salvia sagittata
  • Salvia scabiosifolia
  • Salvia scabra
  • Salvia sclarea
  • Salvia sclarea 'Alba'
  • Salvia sclarea var. turkestanica
  • Salvia semiatrata
  • Salvia sinaloensis
  • Salvia somaliensis
  • Salvia sp. 7 GH98, Ecuador
  • Salvia staminea
  • Salvia tachiei
  • Salvia taraxacifolia
  • Salvia transsylvanica
  • Salvia trijuga
  • Salvia uliginosa
  • Salvia urica
  • Salvia 'Van Houttei'
  • Salvia vaseyi
  • Salvia verbenaca
  • Salvia verticillata
  • Salvia verticillata 'Alba'(douteux)
  • Salvia verticillata 'Purple Rain'
  • Salvia verticillata ssp. Amesiaca
  • Salvia x superba
  • Salvia yunnanensis

 

Element : Feu

Correspondance planétaire : Soleil

Anélique
Posté le 21/02/2008 14:06:11 je voudrais prendre des infusions de sauge contre la transpiration ecsessive il parait que ça marche bien mais on m'a dit que ce n'était pas bon pour les épileptique et c'est mon cas. est ce vrai?
Matemius
Posté le 04/04/2008 16:38:34 Selon les dires du Dr. Valnet ainsi que de nombre d'auteurs, l'huile de sauge est hautement épileptisante.

Une infusion est nettement moins concentrée, cependant, avant de prendre un tel remède, je vous conseille de vous référer à un médecin.

Cordialement
David
Posté le 14/05/2014 19:17:46 Est ce que je peux consommer les feuilles et fleurs de sauge greggi?Si oui sous quelle forme?
Kévin
Posté le 07/02/2016 23:29:34 Bonsoir,
Actuellement je remplace le tabac dans mes joins car je ne veux pas fumer pour la nicotine. Quel Sauge serait la meilleur à fumer pour vous ?
Merci bien.
Invité
Posté le 24/01/2019 05:19:50