Dante, Alighieri (1265 - 1321)

Dante, Alighieri.jpg

Dante Alighieri est né en 1265. Il perdra successivement sa mère, en 1278, puis son père, agent de change et préteur d'argent, en 1282. Il sera élevé par ses frères et soeurs.

Il rencontrera pour la première fois Béatrice, sa future égérie, à l'âge de neuf ans, puis la retrouvera à dix-huit ans, sans jamais faire sa connaissance et lui adresser la parole. Cette dernière, qui lui inspirera "ce qui jamais ne fut dit d'aucune", disparaîtra à l'âge de vingt-cinq ans.

Dante exposera sa conception de la sagesse dans la Vita nuova, en 1291, après avoir séjourné à Bologne où il entreprendra des études de philosophie et de théologie. Influencé par philosophe florentin Brunetto Latini, exilé en France, Dante fréquentera de nombreux poètes, en particulier Guido Cavalcanti et Cino da Pistoia. Dante intègrera la corporation des Apothicaires, des Médecins et des Libraires en 1295, lors du rétablissement des droits des nobles à participer aux affaires publiques sous réserve qu'ils renoncent à leurs droits et rejoignent une guilde.

Florence connaîtra alors une vie sociale et politique agitée. Les Guelfes, qui soutiennent le pouvoir temporel du pape et émettent des revendications nationalistes, s'opposeront aux Gibelins, qui soutiennent l'autorité du Saint-Empire romain germanique qui exerce une certaine influence en Italie. Le conflit se transformera en guerre civile. Dante, partisan des Guelfes, sera du coté des vainqueurs à la bataille de Campaldino de 1289 qui opposera les Florentins aux Gibelins de Pise et d'Arezzo. Les Guelfes seront alors victimes d'une scission.

Les Blancs, modérés, seront les promoteurs d'une politique d'indépendance à l'égard du pouvoir temporel du pape et de celui de l'empereur. Les Noirs, extrémistes, s'allieront au pape dans le conflit qui l'opposait au Saint-Empire germanique. Dante comptera parmi les six prieurs qui décideront de démettre les chefs des deux partis. Il se rendra à Rome en 1301, afin de rencontrer Boniface VIII qui soutient les Noirs. Le pape le retiendra alors que ces derniers s'emparent du pouvoir à Florence. Dante sera alors condamné à un exil de deux ans et à une forte amende. Ne pouvant payer cette somme, il sera condamné au bûcher ainsi que quatorze autres guelfes blancs. Il s'exilera et voyagera à travers l'Europe, séjournant successivement à Vérone et à Paris (1307-1309).

Dante publiera Il Convivio (le Banquet), en 1307, et y développera sa conception du bien (le bien moral est la fin de toute activité humaine...) et de l'amour (l'amour humain est un amour naturel pour Dieu, l'homme aimant la beauté aime Dieu sans le connaître...). Il entreprendra ensuite la rédaction en toscan (la Madre lingua qui deviendra l'italien grâce à lui) de son oeuvre majeure, la Divine Comédie.

Il y racontera son voyage imaginaire, guidé par Virgile puis par Béatrice, de l'Enfer, le Purgatoire, le Paradis. Virgile, qui représentera la raison, sera son guide à travers l'Enfer et le Purgatoire. La vertueuse Béatrice l'accompagnera au Paradis. Dante y rencontrera des personnages mythologiques, historiques ou contemporains, chacun d'eux personnifiant une faute ou une vertu. Le poète décrira avec détails le châtiment subi ou la récompense accordée. Chaque lieu visité constituera une partie de l'oeuvre et sera divisé en trente-trois chants.

Dante rejoindra les Gibelins et s'alliera avec l'empereur Henri VII de Luxembourg, intronisé en 1310, en qui il placera l'espoir d'une Europe unie et pacifiée. Partisans de la séparation des pouvoirs spirituels et temporels, il interviendra auprès des princes des nombreuses cités et les principautés italiennes, afin de les convaincre de se rallier à la cause du Saint Empire. Il rédigera, à cette époque De Monarchia ( la Monarchie universelle).

Dante, qui séjourne à Pise, apprendra la mort de l'empereur, en 1313. Il quittera progressivement son parti, après avoir rencontré le légat du nouveau pape Benoît XI. Il se consacrera alors à l'achèvement de la Divine Comédie.

Le Conseil de Florence autorisera Dante à revenir dans sa ville natale en 1316. Le poète refusera les conditions qui accompagneront cette proposition. Il passera ses dernières années à Ravenne, ville dans laquelle il s'éteindra en 1321 et où il sera enterré.

Source : Insecula
Invité
Posté le 23/05/2019 17:30:09