Génies

Chez les latins, le génius était un « dieu donnant la vie à toute chose ». Cette définition des grammairiens montre que, dans l'antiquité, on concevait le génie comme une « potentialité divine » qui animait quelque chose. Mais une potentialité divine peut avoir le caractère d'une divinité pour le vulgaire, alors que le savant la considère uniquement comme une manifestation du Divin (voir ce mot). D'où en prenant la Haute-Magie comme une science, on est obligé de considérer le génie comme une force agissante (voir ce mot). Ce sont surtout les Arabes qui ont personnifié les génies au point de leur constituer des Mythes ; les Mille et Une Nuits y font de fréquentes allusions.
Source : Clef universelle des Sciences Secrètes, P. -V. Piobb
Invité
Posté le 21/06/2021 09:24:59