DANS L’HERBIER DU CAPRICORNE… LA BOURDAINE

Répondre
Invité Invité
Posté le 13/11/2017 06:27:02
Son nom savant et latin est Rhamnus frangula, mais on la nomme aussi Bourgène, bois noir, aulne noir, frangule et nerprun. Son action est signalée pour la première fois au Moyen Age par Pierre de Crescences qui parle d’un petit arbre dont « l’écorce du milieu, donnée à boire ou en viande, lâche le corps merveilleusement ». C’est, en effet, l’un des meilleurs remèdes contre la constipation, un mal bien saturnien ou Capricorne.

La bourdaine est un arbuste de la famille des Rhamnacée pouvant atteindre deux à trois mètres de haut, qui pousse spontanément dans les haies, les taillis, au bord des cours d’eau, sur les terrains humides et qu’on cultive aussi comme plante d’ornement.

On trouve la bourdaine soit sur les terrains humides et acides, soit sur les terrains secs et calcaires, dans les sous-bois, les clairières, en lisière de forêt, en plaine et en montagne. Elle est répandue dans toute l’Europe, sauf l’extrême nord et la région méditerranéenne.

Son écorce noirâtre est parsemée de taches plus claires ; ses feuilles ovales sont marquées de nervures profondes et ressemblent à celles de l’aulne. Ses fleurs blanc verdâtre donnent naissance à des baies bleu-noir un peu plus petites que des myrtilles.

Avec ses tiges, très flexibles et droites, on fait de la vannerie domestique. Avec le suc de ses fruits, mélangé à de l’eau de chaux et de la gomme arabique, on obtient le vert de vessie employé pour la peinture à la détrempe et son charbon entre dans la composition de la poudre de chasse.

Cependant, seule la seconde écorce, prélevée au moment de la floraison et séchée pendant un an au moins, intéresse l’herboristerie.

Pour obtenir un laxatif léger, en même temps stimulant biliaire et rénal, que vous pourrez faire en décoction et que vous prendrez le soir au coucher ou par fraction en trois fois dans la journée, avant les repas. Toutefois, l’usage de la bourdaine doit être occasionnel car elle est irritante pour le côlon.

En usage externe, cette même décoction s’emploie en lotions et compresses contre les dartres rebelles.

Il ne faut jamais utiliser l’écorce fraîche Elle contient un ferment qui provoque des nausées, des vomissements et des coliques, ferment qui ne disparaît par oxydation de l’air sec qu’après un an ou encore au chauffage à 100° pendant une heure. L’écorce vendue en herboristerie est toujours vieille de plusieurs années, ses propriétés se conservent longtemps.

La bourdaine est également une plante mellifère, grâce à ses petites fleurs riches en nectar, dans lesquelles les abeilles puisent pour faire un miel très riche et très apprécié. Quant au fruit de la bourdaine, il est très prisé des chevreuils. Il contient un alcaloïde aux effets psychotropes.
Invité Invité
Posté le 18/01/2020 10:28:07
Gras Italique Souligné Citation Liste à puces Image Lien