De l'usage des Herbes, Poudres et Encens en Magie

Répondre
Invité Invité
Posté le 15/12/2009 08:21:22
De l'usage des Herbes, Poudres et Encens en Magie

« Enfin, voici un ouvrage nettoyant délibérément toutes les « moisissures » anciennes qui s’étendent habituellement sur les livres traitant de l’usage des plantes en Magie. On est heureusement surpris de ne point y trouver les recettes, difficiles à réaliser, qui font sourire et dans lesquelles la bave de crapaud se lie à de problématiques mixtures !...

Mikhaël d’Estissac s’est livré à un travail à la fois sérieux et pratique pour nous offrir une approche, jusqu’à présent inédite, de l’aspect magique d’une telle utilisation :

· sérieux, parce qu’il nous explique comment le règne végétal agit en Magie et d’où vient ce pouvoir qu’ancestralement on lui attribue : le rôle des Quatre Éléments ainsi qu’une solide référence à la Kabbale contribuent à rendre plus claires les notions que bien des ouvrages ignorent ou omettent.

· pratique car il tient compte des conditions de vie actuelles dans les villes et dans les sociétés industrialisées, où les angoisses et les problèmes s’amoncellent de plus en plus alors que le temps pour les résoudre s’offre de moins en moins.

Le pouvoir fabuleux est à notre service au moyen d’une Magie fondamentalement saine et, disons-le, franchement divine.

Qui résisterait donc à pareille gageure ?

Les principaux centres d’intérêt y sont traités magistralement : profession, amour, finances, santé psychique et mentale, protection, désenvoûtement…

Tous les Occultistes, professionnels ou non, sauront apprécier cet ouvrage de qualité et lui concéder la place qu’il mérite. »



D’abord rebutant à cause de sa couverture un peu trop fantastique pour un livre sérieux et de ses dessins ridicules, je trouve que c'est tout de même bon livre, complet et très utile. Je partage plus que totalement l’avis de l’auteur lorsqu’il fait correspondre chacune des plantes avec un ou plusieurs éléments, et ces correspondances que tout le monde semble admettre mais que peu de gens ont réellement étudiées sont indispensables pour un réel développement des pratiques magiques. L’auteur, après avoir classé par ordre alphabétique de nombreuses plantes et arbres, nous livre un tableau récapitulatif facile d'utilisation. Il est certain que ce livre est très loin d'être complet, mais c'est un bon début. La troisième partie contient des rituels magiques dans lesquelles entrent les plantes, qui sont en fait (l’auteur nous le dit lui-même) des adaptations des rituels kabbalistiques d’Alexandre Moryason, mais je précise qu'il vaut mieux ne pas acheter ce livre pour cette dernière partie.

N’oublions pas de dire qu’il est un des seuls livres francophones traitant de l’utilisation des plantes et de leurs propriétés en Magie.



la question est : est-il pour vous un livre de référence??
Répondre
Invité Invité
Posté le 03/07/2014 05:52:00
Le pire livre sur les encens et leurs usages magiques. L'auteur ne se contente pas d'inventer, mais il ne se réfère même pas à la Tradition Magique, il cafouille dans les attribution Kabbalistique.

Il confond les Plantes à usage magique, donc les encens et les parfums (Huiles Essentielles), avec les plantes et leurs attributions Spagyriques. Les références sont bancales ou inexistantes.

Trop d'incohérences. Livre à éviter pour faire un travail sérieux.
Répondre
Invité Invité
Posté le 30/03/2017 07:05:08
La première éditions était sortie en 1988, à l'époque le livre avait reçus de bonne critique , mais avec le temps d'autres livres l'ont détrônées . Ce livre aurait dû être remanier par l'auteur à part si celui ci est décédée entretemps.

Le livre de l'usage des herbes, poudre et encens en magie était associé à celui de la lumière sur le royaume produit par le même auteur.

Je suis pas fan de ce livre, mais la plupart des secret de la magie des plantes proviennent du livre de Scott Cunningham " l'encyclopédie des herbes magiques édition de 1986 qui est en réalité une version différente du vrai livre.

En France, le traducteur a rajouté des passages que Scott Cunningham n'avait pas écrit dans la version original "Cunningham's Encyclopedia of magical herbs" sortie au États-Unis en 1985.

Il fait une description de 160 plantes magiques, il manque en autres le Blé, la Muscade, la Luzerne, la Bétoine, le Tabac, le Genêt, le Houx, le Sapin ,etc. Certaines plantes ont vraiment été occulté.

Une note sur 20 , j’attribue 05 . Juste pour la décoration de la couverture du livre.
Invité Invité
Posté le 10/12/2019 23:30:46
Gras Italique Souligné Citation Liste à puces Image Lien