Les teintures

Répondre
Laileve Laileve
Posté le 26/07/2005 10:32:53
Bonjour à tous,

Dans son livre "La santé par la pharmacie du bon Dieu", Maria treben place ses teintures au chaud à 20°, au soleil ou près d'un fourneau pendant 14 jours...

J'aimerai comprendre la différence d'avec l'article du site, qui lui, préconise l'ombre.

Autres questions : pourquoi ne peut on utiliser l'alcool à 90°?

Comment obtenir de l’alcool à 80 ou 70 % pour les eaux de Cologne?

Doit on uniquement utiliser de l'alcool de fruit à 40° pour les teinture?

Laileve
Répondre
Matemius Matemius
Posté le 26/07/2005 20:51:25
Bonjour,

pour ce qui est du fait de placer les teintures à l'ombre, je dirai qu'il s'agit vraisemblablement d'une question de préservation des principes actifs, pour les mêmes raisons que l'on place les teintures dans des flacons en verre teinté (pour les préserver de la lumière).

Quand à Maria Treben, je pense qu'elle espère extraire plus facilement les principes actifs de la plante au contact de la chaleur. (Macération à chaud / macération à froid)

Toutefois, ayant pas mal lu sur le sujet et bien que pensant que l'ouvrage de Larousse d'où est extrait l'article soit de valeur, je n'exclus pas le fait qu'il ne s'agisse que d'une seule méthode et non la meilleure. C'est pourquoi, je pense que le plus sage consisterait à tester les deux méthodes et à les comparer sur des cas identiques.

Pour ce qui est du degré alcoolique dans les préparations, on trouve certains auteurs qui feront mention d'alcool à 90°. Toutefois, pour ma part, je pense que la raison première est qu'il s'agit là encore d'un ouvrage grand public et qu'à partir de là, il serait hasardeux, pour ne pas dire dangereux, de laisser Monsieur tout le monde, boire des préparations de ce type car trop concentrées en alcool.

Ceci dit, si l'on en croit certains auteurs, pourquoi exclure cet alcool?
A mon avis, tout dépend de l'usage final...

Pour obtenir de l'alcool à 80° ou 70° : soit on recherche l'alcool déjà vendu sous cette forme, soit on le prépare soit même.

Dans le second cas, je ne pense pas trop m'avancer en disant qu'il s'agit tout simplement d'une dilution classique à l'eau.
Mais je pense qu'il serait plus sage de vérifier ce point auprès d'un chimiste si l'usage doit en être médical.

S'il ne s'agit que d'eau de Cologne, le risque est inexistant.

L'alcool à 40° pour les teintures me semble ce qu'il y a de plus simple et recommandé car ingérable sans crainte.

D'autres alcools peuvent aussi être employé mais avec plus de précaution (toujours selon l'usage).

N'oublions pas non plus les alcools commercialisés en tant que digestifs (Ex : cognac, armaniac, etc...).

Le cognac entre autre donne de très bon résultat et une boisson agréable (ce qui est loin de toujours être le cas avec ce genre de préparation).

Matemius
Invité Invité
Posté le 10/12/2019 22:09:44
Gras Italique Souligné Citation Liste à puces Image Lien