Les teintures

Pour obtenir une teinture, il suffit de laisser macérer une plante dans de l'alcool : les substances actives se dissolvant ainsi facilement, les teintures sont plus efficaces que les infusions ou les décoctions. D'un emploi simple, elles se conservent pendant deux ans. Bien qu'elles soient essentiellement prescrites en Europe, aux Etats-Unis et en Australie, les teintures sont des préparations médicinales traditionnelles. Les teintures étant des préparations concentrées, il est essentiel de respecter les dosages. L'alcool industriel dénaturé (méthylique) ou à 90% Vol (isopropylique) est totalement proscrit.

  1. Placer la plante dans un récipient en verre et la recouvrir avec de l'alcool. Fermer, agiter énergiquement (1 à 2 min), puis stocker dans un endroit frais et sombre (10 à 14 jours). Agiter le récipient quotidiennement ou tous les deux jours.
  2. Préparer le pressoir à vin en disposant une mousseline ou un sac en tulle de Nylon à l'intérieur. Verser la préparation.
  3. Refermer le pressoir lentement pour extraire le liquide contenu dans les plantes jusqu'à la dernière goutte. Jeter les résidus de plantes.
  4. A l'aide d'un entonnoir, verser la teinture dans des bouteilles en verre teinté. Les fermer avec un bouchon en liège ou à vis et étiqueter.

Teintures à faible teneur en alcool

Les teintures à base d'alcool peuvent être contre-indiquées, notamment en cas de grossesse ou de gastrite. En diluant 5 ml de teinture dans un petit verre d'eau bouillante, l'alcool s'évapore en 5 minutes environ. On prépare les teintures non alcooliques avec du vinaigre ou de la glycérine.

Dosage

Les teintures sont plus ou moins concentrées selon le rapport choisi. Ici le rapport est de 1 à 5 (1 partie végétale pour 5 parties d'alcool).

Source : Larousse, Encyclopédie des plantes médicinales
Invité
Posté le 20/07/2019 05:11:55