IV L'Empereur

IV L'Empereur.jpg

Encore une image parvenue jusqu'à nous sans grande transformation depuis l'origine ; avec en outre un précieux repère supplémentaire : la figure du Tarot de Charles VI, première de cette série à nous avoir été conservée.

Dans l'ensemble, les personnages sont vus de profil, alors que pour les trois premières lames ils étaient de face - comme le sera aussi Le Pape. Sans entrer dans les détails, on peut dire que si la face est divine, le profil est humain, voire diabolique. Les saints des cathédrales sont représentés de face, a fortiori Dieu le Père ou le Christ. Curieusement, la figure du Pape du Tarot de Charles VI est néanmoins représentée de profil.

Autre caractère étrange, car il ne s'agit pas là d'un détail vestimentaire mais d'un caractère corporel : L'Empereur du Tarot de Mantegna, comme celui du Tarot de Marseille, a les jambes croisées. Cela serait de faible conséquence si des chercheurs n'avaient consacré à cette particularité de volumineuses études montrant qu'en Allemagne il était de règle pour les magistrats de croiser les jambes ou qu'en France « quand les rois sont représentés en majesté, leurs deux pieds reposent naturellement sur le sol, ils ont la sérénité de la toute-puissance. Mais si le roi s'emporte, s'il condamne un coupable, s'il présente une épée aux chevaliers qui vont au combat, les jambes se croisent l'une sur l'autre. Si la colère domine, le croisement des jambes s'accentue ». Ainsi Van Rijnberk résume-t-il les conclusions des experts.

Sans entrer dans les détails, il est intéressant de noter que cette iconographie de l'empereur aux jambes croisées est fréquente en Allemagne et en France tandis qu'elle est rare en Italie, ce qui peut expliquer pourquoi on ne retrouve cette posture ni sur le Tarot des Visconti, ni sur le Tarot de Charles VI. Voici donc la figure d'un empereur de profil aux jambes croisées sur le Tarot de Marseille : image de la domination du monde terrestre, du « Prince de ce monde », avec toutes les valeurs temporelles attachées à ce terme, par opposition aux valeurs spirituelles. Mais, comme pour se défendre contre cette situation peu noble de domination, de succès, d'ambition, L'Empereur croise les jambes : affirmation d'autorité supplémentaire? C'est possible, mais il y a peut-être aussi comme une défense, car la nature humaine est complexe. En effet, toujours selon Van Rijnberk : « Si l'on saute à pieds joints le feu de Pâques ; on joint les mains dans la prière. Le croisement des membres a en outre son importance comme geste de défense contre les influences mauvaises. Puis encore, tenir croisées les jambes a, par action magique analogique, la puissance de tenir fermé tout objet sur lequel la personne qui les croise fixe sa volonté. » Ovide raconte comment la déesse présidant aux naissances, Lucina, retarda la délivrance d'Alcmène, simplement en s'asseyant devant la porte et en croisant sa jambe droite sur sa gauche et en croisant les doigts. Dans de nombreuses peuplades primitives, il est défendu de tenir les jambes ou les bras croisés à proximité d'une femme en couches... Ces quelques exemples font comprendre que l'interprétation des figures du Tarot fait appel à des références complexes. Nous retrouverons ce problème posé par des jambes croisées dans l'image du Pendu.

Oswald Wirth résume le caractère de L'Empereur de la façon suivante : « L'Empereur est le Prince de ce monde ; il règne sur le concret, sur ce qui est corporisé, d'où le contraste entre son empire inférieur, donc infernal, au sens étymologique du terme, et la domination céleste de l'Impératrice, s'exerçant directement sur les âmes et les purs esprits. »

Il n'est pas sans intérêt de rapprocher de cette image la figure de Dionysos telle qu'elle se présente sur un bas-relief d'Herculanum. Quoique l'on ait tendance à penser que Dionysos, devenu Bacchus chez les Romains, soit le dieu de la Vigne et des Fêtes, Plutarque en fait dans la religion orphique : « Le dieu qui est détruit, qui disparaît, qui renonce à la vie pour naître à nouveau. »

  • Interprétation de Pitois
    Interprétation de Pitois
  • Tarot des Visconti
    Tarot des Visconti
  • Tarot de Mantegna
    Tarot de Mantegna
  • Tarot populaire suisse
    Tarot populaire suisse
  • Tarot "à deux têtes" italien contemporain
    Tarot "à deux têtes" italien contemporain
  • Tarot de Marseille
    Tarot de Marseille
  • Tarot de Wirth
    Tarot de Wirth
  • Tarot espagnol
    Tarot espagnol
  • Tarot de Waite
    Tarot de Waite
Source : Les Tarots, Brian Innes
Invité
Posté le 10/12/2019 22:10:57