L'équinoxe de printemps ( Ostara)

Répondre
Invité Invité
Posté le 01/03/2015 08:02:45
L'équinoxe de printemps, appelé Alban Eilir dans le druidisme contemporain, marque la fin assurée de l'hiver, le retour des beaux jours. La nature a maintenant pris résolument le chemin de la croissance; les signes se multiplient: invasion des jonquilles et retour du chant des oiseaux; premières douceurs du soleil nous incitant à sortir des maisons. Les cerisiers parés de multiples fleurs blanches rivalisent avec les pommiers qui se fondent sur les premiers ciels azurés. C'est un temps d'équilibre, une porte entre l'hiver et le printemps; entre ce qui n'est plus et ce qui va advenir.


C'est le moment de la naissance du jeune soleil, du jour nouveau porteur de tous les espoirs, de toutes les promesses et de toutes les potentialités. Temps pour l'oiseau de quitter le nid et d'inventer sa vie. Graines des futurs projets plantées en terre; Porte franchie pour sortir de la Nuit et accueillir l'Aube naissante, aube d'une année qui toujours revient pour nous offrir toutes les possibilités de la Vie.

L'équinoxe de Printemps à travers l'Histoire



Il semble étrange que ce moment de l'année qui invite particulièrement à l'optimisme, n'ait laissé presque aucune trace prouvant que les Celtes auraient célébré cet événement. Les feux d'Imbolc devaient sembler comme un lointain souvenir, et la grande fête de Beltaine n'aurait lieu que dans plusieurs semaines. Dans toute la tradition celtique, on ne trouve aucune trace de la fête d'Alban Eilir ni d'aucun rituel ou coutume associés à cette période de l'année. S'il est vrai que l'on accordait une grande importance aux solstices et que, dans certaines régions, l'équinoxe d'automne ait été très bien considéré, il peut paraître étonnant que l'équinoxe de printemps ait été presque oubliée. Toutefois, cette période de l'année n'est pas complètement dénuée de fêtes. Dans le calendrier anglo-saxon, Il n'y a pas moins de 3 jours "saints" au mois de mars. Saint David au pays de Galles le 1er mars, Saint Patrick en Irlande le 17, et le "Lady Day", le jour de la sainte vierge le 25 mars. Concernant cette dernière fête, il se pourrait qu'elle soit la résurgence d'un festival qui se serait perdu avec le temps, et qui était centré autour d'une ancienne déesse avant que la fête juive de Pâques instaurée par le christianisme, ne devienne la principale célébration au printemps. Là encore, il pourrait y avoir un lien avec une tradition plus ancienne car la fête de Pâques est célébrée sur la première lune après l'équinoxe de printemps, tout comme les anciens peuples Germains qui célébraient la déesse lunaire Ostara à cette date. Cette déesse de la fécondité, associée à la fertilité des cultures et des humains, s'accouplait avec le dieu solaire au moment de l'équinoxe de printemps, et donnait naissance à un enfant neuf mois plus tard au solstice d'hiver, vers le 21 décembre.

En Irlande, des monuments mégalithiques mettent en évidence que l'équinoxe de printemps a été célébré bien avant l'arrivée des tribus celtes. Le plus connu des temples mégalithiques de l'ancienne Irlande qui sont orientés sur les équinoxes, est Knowth qui se trouve près de Newgrange (Brú na Boinne). Knowth possède un long passage qui permet au premier rayon du soleil, le matin de l'équinoxe de printemps et d'automne, d'atteindre une pierre située au coeur du monument. Ce moment astronomique particulier a été inscrit dans la pierre avec une grande précision il y a 6 mille ans, et on peut constater encore aujourd'hui le même phénomène.



Ce que nous dit Alban Eilir

L'hiver semble parfois si long que nous pourrions nous demander si le printemps sera jamais de retour. Mais la déesse du printemps est simplement endormie durant l'obscurité de l'hiver et, même si elle ressuscite à Imbolc, elle est complètement réveillée au moment de l'équinoxe de printemps. Un temps où les signes et les sons de la vie renaissante sont de plus en plus évidents. Les champs sont labourés et semés en prévision de la récolte de l'année à venir. Dans les prairies, l'herbe nouvelle commence à pousser et les arbres se débarrassent des gelées de l'hiver par la profusion des bourgeons et des fleurs. C'est la saison de l'agnelage; les oiseaux commencent leurs rituels amoureux et ils vont bientôt construire leurs nids dans les branches des haies qui commencent à se couvrir de feuilles.

Au jour de l'équinoxe de printemps, les forces de la Lumière et celles de l'obscurité sont équilibrées, mais à partir de maintenant, la lumière va aller en croissant pour atteindre son apogée au moment du solstice d'été, trois mois plus tard. Dans le druidisme, le printemps est considéré comme si important que trois festivals lui sont dédiés: Imbolc, qui marque les premiers signes du printemps, Alban Eilir qui marque le printemps de façon beaucoup plus évidente, et Beltaine qui marque le moment de sa plénitude, avant que le soleil ne se développe ensuite dans l'énergie très différente de l'été.

La plante symbolique de l'équinoxe de printemps est le trèfle; une plante que les Irlandais ont pour coutume de porter le jour de la St-Patrick le 17 mars, une date très proche de l'équinoxe. L'explication habituelle de cette coutume serait que St-Patrick aurait utilisé le trèfle pour illustrer la doctrine de la trinité lorsqu'il partit convertir l'Irlande au christianisme. L'église, à travers St-Patrick, n'a peut-être fait que se réapproprier des coutumes locales pour son entreprise de conversion des Irlandais, car on ne trouve pas de trace de l'association du trèfle avec st-Patrick avant 1640.

Le fait que le trèfle devint le symbole de l'Irlande vient plus probablement du fait qu'il couvre pratiquement tout le territoire et que, dans la mythologie celtique, lorsque Tailtiu, la mère nourricière du dieu Lugh défricha toute l’île, il y poussa une belle prairie de trèfle. De plus, la symbolique du nombre trois était très présente dans la civilisation celtique dont un des symboles les plus connus est le triskell ou triple-spirale. Le trèfle, tout comme le triskell, est un symbole solaire; Il nous ramène donc non seulement au jeune soleil du printemps, mais également à l'enseignement de l'Awen et au concept de la Triple-Déesse.

L'équilibre

Alban Eilir, situé au point d'équilibre entre Imbolc et Beltaine, est également le point d'équilibre entre le jour et la nuit. Il s'agit d'un moment privilégié pour nous ouvrir à la qualité de l'équilibre dans nos vies. Équilibre entre notre être extérieur et notre être intérieur; entre rationalité et créativité. Mais l'équilibre ne peut être que temporaire, c'est un moment, un passage. Sinon il devient rigidité et conduit à l'inertie. A l'image d'une balance, il nous faut chercher à équilibrer les deux plateaux en nous aidant de l'aiguille indicatrice; et ne pas céder à la tentation de bloquer l'aiguille pour se faire croire que les plateaux sont équilibrés.

Les semailles

C'est le temps des semailles. Le temps de semer dans nos vies les graines de ce que nous voulons voir se réaliser; le temps de prendre nos vies en main. L'accent est également mis sur ce temps qui est le temps des nouveaux commencements, c'est le temps des potentialités, le temps de laisser le passé derrière soi et de se tourner libre vers l'avenir, avec seulement "ce que l'on peut emmener sur son dos". Il est important de savoir semer ce que l'on voudrait voir éclore dans nos vies car, même si nous sommes plongés dans une histoire commune, nous sommes en partie responsable de ce qui nous arrive, ou de ce qui ne nous arrive pas.

L'aube naissant

Symboliquement, le printemps est l'aube de la vie, le temps de l'adolescence. C'est à cette période de la vie que l'on s'éveille à la spiritualité, que l'on tourne son coeur vers le jour qui se lève, en quête de cette douce lumière qui apparaît. Ensuite, le chemin que nous emprunterons nous appartient.

Poursuivrons-nous notre quête ou nous satisferons-nous des illusions du monde matériel? Serons-nous attiré par le Soleil ou par ses multiples reflets?

Continuerons-nous d'écouter cette petite voix qui nous appelle vers des hauteurs insoupçonnées, ou bien la ferons-nous taire définitivement?
Répondre
Invité Invité
Posté le 02/03/2017 07:34:29
Nicholas Culpeper botaniste et astrologue anglais fut le premier à associer les huiles essentielles avec les planètes .

Chaque signe du zodiaque est régit par une planète .

Un guide simple pour vous guider dans vos choix et vous apporter les bienfaits des huiles essentielles .

Les huiles essentielles très concentrées en principes actifs sont à utiliser avec précaution .

En diffusion avec un brûle-parfum ou un diffuseur par nébulisation grâce à un diffuseur .

En mélange ( environ 5% ) dans une huile végétale en massage ( noisette, abricot, avocat...).

Pour le signe du Bélier signe de feu gouverné par Mars : calmer les tensions et maîtriser votre trop grande impulsivité : l'huile essentielle de Palmarosa et celle de Géranium .

Pour les Taureaux signe de terre gouverné par Vénus : signe de terre pour l'aider à prendre une décision : l'huile essentielle de Romarin . Les odeurs douces et florales de l'Ylang-Ylang et de Rose s'accordent avec votre intérieur chaleureux et accueillant . .

Pour les Gémeaux signe d'air planète dominante mercure : contre votre tendance à une trop grande tendance à la nervosité : le Petit-grain . Les odeurs vivifiantes de la menthe et le thym pour retrouver votre bonne humeur .

Pour le signe du Cancer signe d'eau gouverné par la Lune : pour apporter la sérénité à votre nature hypersensible : la Camomille et la Lavande . L'huile essentielle de cèdre en diffusion pour vous donner l'ancrage nécessaire à votre côté lunaire .

Pour le signe du Lion signe de feu gouverné par le soleil : l'angélique et l'huile essentielle de myrte pour vous permettre de vous relaxer et de lâcher prise .L'huile essentielle de Ciste pour parfumer avec raffinement votre maison .

Pour le signe de la Vierge signe de terre planète Mercure : contre votre excès de perfectionnisme en toutes choses, la Marjolaine vous stabilisera et vous réconfortera . La menthe et la Lavande vous conviendront pour diffuser un parfum apaisant .

Pour le signe de la Balance signe d'air régi par Vénus : la sauge sclarée pour vous donner une vision claire des choses . La Rose musquée et le Jasmin pour être en accord avec votre personnalité sensible et raffinée .

Pour le signe du Scorpion signe d'eau planètes dominantes Mars et Pluton : pour calmer vos remous intérieurs, l'huile essentielle de Myrrhe . Les odeurs boisées comme le Patchouli et le Pin s'accorde avec votre caractère mystique et secret .

Pour le signe du Sagittaire signe de feu gouverné par Jupiter : votre soif d'évasion et de liberté l'huile essentielle d'Oliban sera en accord avec votre tempérament . L'huile essentielle de Basilic pour harmoniser votre tendance de passer d'un extrême à l'autre et également l'huile essentielle d'Hysope et d'Immortelle en diffusion pour rêver de pays lointains .

Pour le signe du Capricorne signe de terre planète en exaltation Saturne : contre la mélancolie qui peut s'installer dans votre esprit par moment , l'huile essentielle de Néroli avec son parfum rééquilibrant . L'eucalyptus et le vétiver en diffusion conviennent à votre personnalité .

Pour le signe du Verseau signe d'air gouverné par Uranus : pour rester concentrer sur vos objectifs l'huile essentielle de Santal et celle d'Elémi . Les senteurs de d'agrumes ( orange, citron ,pamplemousse ..) pour leur parfum vivifiant et optimiste qui apaiseront vos remises en question .

Pour le signe des Poissons signe d'eau planète dominante Neptune : pour vous rassurer et vous sentir prêt à affronter le monde extérieur l'huile essentielle de Cyprès . En diffusion l'huile essentielle de Genévrier et également la Lavande pour ses vertus antidépressives si vous connaissez un mal être suite à des déceptions relationnelles .
.
Invité Invité
Posté le 18/01/2020 09:53:18
Gras Italique Souligné Citation Liste à puces Image Lien