Le métal magique : L'Argent

Répondre
Invité Invité
Posté le 09/05/2018 06:29:03
Dans le système de correspondance des métaux et des planètes, l’argent est en rapport avec la Lune. Il appartient au schéma ou à la chaîne symbolique lune-eau-principe féminin. Traditionnellement, en effet, par opposition à l’or, qui est principe actif, mâle, solaire, diurne, igné, l’argent est principe passif, féminin, lunaire, aqueux, froid. Sa couleur est le blanc, le jaune étant celle de l’or.

Le mot même argent dérive d’un mot sanscrit signifiant blanc et brillant. On ne s’étonnera donc pas de voir le métal attaché à la dignité royale. Le roi Nuada, qui eut le bras coupé lors de la première bataille de Moytura et, de ce fait, ne peut plus régner puisque toute mutilation ou difformité est disqualifiant, remonte sur le trône après que le dieu médecin Diancecht lui ait fait la prothèse d’un bras d’argent.

D’après les mythes égyptiens, les os des dieux sont faits d’argent, tandis que leurs chairs sont d’or.

Blanc et lumineux, l’argent est également symbole de pureté, de toute espèce de pureté. « Il est la lumière pure, telle qu’elle est reçue et rendue par la transparence du cristal, dans la limpidité de l’eau, les reflets du miroir, l’éclat du diamant ; il ressemble à la netteté de la conscience, à la pureté d’intention, à la franchise, à la droiture d’action ; il rappelle la fidélité qui s’ensuit ».

Dans la symbolique chrétienne, il représente la sagesse divine, comme l’or évoque l’amour divin pour les hommes.

Il est un symbole de l’eau purificatrice pour les Bambara ; Dieu, qui réunit les deux éléments purificateurs feu et eau, est à la fois or et argent.

Dans les croyances russes aussi, il est symbole de pureté et de purification. Le héros de nombreux contes traditionnels se sait menacé de mort lorsque sa tabatière, sa fourchette ou quelque autre objet familier se met à noircir. L’hermine d’argent, protectrice des fileuses, leur fait parfois don du fil d’argent, particulièrement fin et solide. Les Kirghizes guérissent l’épilepsie en obligeant le malade à regarder le guérisseur, qui forge lentement un cône d’argent ; l’effet semble hypnotique, le malade se calme, devient somnolent, et s’apaise.

Mais l’argent, sur le plan de l’éthique, symbolise aussi l’objet de toutes les cupidités et les malheurs qu’elles provoquent, ainsi que l’avilissement de la conscience : c’est son aspect négatif, la perversion de sa valeur.

Source: Dictionnaire des Symboles – Jean Chevalier et Alain Gheerbrant – Robert Laffont/Jupiter – Collection Bouquins
Invité Invité
Posté le 10/12/2019 23:39:28
Gras Italique Souligné Citation Liste à puces Image Lien