Coquelicot

Papaver rhoeas

coquelicot.jpg

Coquelicot, plantes herbacées à fleurs écarlates, abondantes surtout dans les terrains calcaires. Elle est commune dans les zones ouvertes, bien drainées. Le pavot des champs ou coquelicot qui fut commun dans les champs français, mais est en voie de disparition, était utilisé comme médicament et comme colorant.

Les feuilles sont, en général, profondément divisées et disposées en rosette autour de la base de la courte tige. Les fleurs ont deux à quatre sépales et deux fois plus de pétales. Les étamines sont au moins au nombre de six mais peuvent être beaucoup plus nombreuses et l'ovaire est supère.

 

Famille : Papavéracées

Parties utilisées : fleurs (pétales)

Chimiotypes : alcaloïdes (rhéadine, papavérine,isorhéadine ), mécocyanine, mucilage, tanins, anthocyanosides, nitrate de potassium...

Contre-indication : cf. N.B

Synonymes : pavot sauvage, pavot des champs...

 

Propriétés :

  1. Narcotique léger
  2. Sédatif de la toux
  3. Antispasmodique
  4. Adoucissant
  5. Sudorifique
  6. Emollient
  7. Pectoral
  8. Béchique
  9. Sudorifique

 

Indications :

  1. Insomnies (pour personnes délicates, enfants, vieillards)
  2. Toux spasmodiques (coqueluche, asthme), toux sèche
  3. Bronchite
  4. Fièvres éruptives
  5. Coliques
  6. Anxiété
  7. Diarrhées
  8. Bronchite

 

Mode d'emploi :

Usage interne :

  1. Infusion : une pincée de fleurs sèches par tasse d'eau bouillante (10 à 15g par litre d'eau). Infuser 10 minutes. 3 tasses par jour
  2. Sirop de coquelicot pour suppléer l'opium (à un degré nettement moindre)
  3. Lavement :

    Tisane de coquelicot

    Huile d'olive

  4. Extrait mou : 0,20 à 0,40g par jour, en pilules :
    Extrait mou de coquelicot 0,10g
    Extrait mou de réglisse 0,05g

    Pour une pilule. De 2 à 4 au coucher

  5. Suppositoires calmants :
    Extrait de coquelicot 0,20g
    onguent populeum 1g
    Beurre de cacao 3g
    Cire blanche q.s.p. 1 sup

Usage externe :

  1. En cataplasmes dans les inflammations oculaires
  2. Bain calmant : verser une infusion de coquelicot dans un bain, à prendre avant de se coucher, 100g de pétales pour un litre d'eau.

 

N.B. :

  1. Fait partie des "quatre fleurs"
  2. Il faut respecter les doses indiquées car à haute dose, le coquelicot peut devenir toxique et entraînant de la somnolence et des hallucinations.
  3. Ne pas consommer car la plante, sauf les graines, présente des risques d'intoxication.

 

Element : Eau

Divinités : Hypnos, Déméter

Correspondance planétaire : Lune

Invité
Posté le 18/09/2019 02:43:37