XX Le Jugement

XX Le Jugement.jpg

Jugement ou résurrection, les deux symboles sont liés dans la tradition chrétienne. Selon que l'un des thèmes prendra le pas sur l'autre, cette lame apparaîtra à l'amateur comme sévère ou heureuse.

En tout cas, il est rare de voir autant d'illustrations du Tarot semblables à différentes époques ; chacune montre des hommes sortant du tombeau à l'appel de la trompette divine. Une figuration sortant en droite ligne de l'iconographie médiévale, telle qu'on en trouve de multiples exemples sur le tympan des cathédrales. Le texte biblique servant de référence est celui de Matthieu : « Quand le Fils de l'Homme sera venu dans sa majesté et tous les anges avec Lui, alors il siégera sur son trône de Majesté et tous les peuples se réuniront devant lui et il les séparera en deux parties comme le fait le berger qui sépare les brebis des boucs. » Quant au texte fameux de l'Apocalypse, il parle des morts grands et petits debout devant le trône : « Et les livres se sont ouverts, et l'autre Livre s'est ouvert qui est celui de la Vie, et les morts sont jugés suivant ce qui est écrit dans ces livres d'après leurs propres oeuvres. »

Tandis que le Tarot de Charles VI montre de nombreux personnages sortant du tombeau, la plupart des autres jeux, à commencer par le Tarot des Visconti, réduit ce nombre à trois : un homme, une femme, un vieillard ou un enfant représentant la trinité humaine. Pourtant, Paul Marteau interprète différemment le trio du Tarot de Marseille lorsqu'il écrit : « Les deux personnages de face représentent l'humanité, masculine et féminine, et leur état de conscience est symbolisé par la troisième personne qu'ils contemplent. Cette dernière tourne le dos, marquant ainsi que cet état de conscience est secret : elle regarde l'ange qui n'est connu que du divin... ».

Au-delà de cette résurrection, nous dit Oswald Wirth, « l'Humanité connaîtra le règne du Saint-Esprit, qui réalisera son unité religieuse fondée sur l'ésotérisme commun à toutes les religions... ».

L'ensemble des interprétations, même si elles différent sur des points de détail, témoigne d'un même mouvement optimiste : l'initié arrive au terme de son parcours ; il connaît la plus pure des régénérations avant de trouver sa plénitude dans la lame XXI, Le Monde. Il faut reconnaître, en effet, que ces dernières lames du Tarot progressent avec une belle cohérence. Après l'espérance de L'Etoile des mages, après le passage dans le vertige lunaire, le Soleil a offert la force créatrice de l'Esprit qui entre ici dans l'accomplissement de sa résurrection. Alors, à la fin des temps, les cycles sont accomplis selon l'enseignement de l'Ecriture, il n'y aura plus ni naissance ni mort, et le Christ jugera de la totalité des esprits humains. On est frappé de voir la figure du Tarot de Marseille si peu différente de la tradition chrétienne. Alors que souvent cette imagerie réussit des transpositions étranges ou même change complètement le dessin, rien de tel ici : permanence de l'idée d'Apocalypse.

Cette carte peut être comparée à celle de La Mort, même si la transformation est d'un autre ordre ; par la mort, on entre dans une nouvelle vie ; ici on se trouve au-delà de toute vie.

  • Interprétation de Pitois
    Interprétation de Pitois
  • Tarot des Visconti
    Tarot des Visconti
  • Tarot populaire suisse
    Tarot populaire suisse
  • Tarot "à deux têtes" italien contemporain
    Tarot "à deux têtes" italien contemporain
  • Tarot de Marseille
    Tarot de Marseille
  • Tarot de Wirth
    Tarot de Wirth
  • Tarot espagnol
    Tarot espagnol
  • Tarot de Waite
    Tarot de Waite
Source : Les Tarots, Brian Innes
Invité
Posté le 06/06/2020 15:47:47