Digitale pourpre

Digitalis purpurea

Digitale pourpre.jpg

Digitale, plante de la famille des scrofulaires. Les fleurs sont mauves tachetées et tubulaires, assemblées en grappes terminales spectaculaires. Les variétés cultivées présentent différentes couleurs et des ponctuations de taille et de localisation variables. Les tiges dressées portent des feuilles épaisses, alternes, gaufrées, dont la taille décroît depuis la base jusqu'à la hampe florale. L'une des espèces européennes, la digitale pourprée ou doigtier, est une herbacée bisannuelle, très cultivée dans les jardins et présente, dans la nature, le long des routes et des prairies. Ses fleurs présentent une forme caractéristique de doigt, origine du nom de la plante. La digitaline, glycoside tiré de la digitale pourprée, est utilisée pour le traitement de certaines affections cardiaques. Grâce aux techniques de la pharmacologie moderne, il a été possible d'isoler environ une douzaine de glycosides stéroïdes à partir des feuilles de la digitale. Le plus connu d'entre eux exerce une action en deux temps sur le cœur. Il augmente la force de contraction tout en ralentissant le rythme des battements de sorte que la période de relaxation entre deux battements s'allonge. Le muscle cardiaque peut ainsi se reposer davantage même s'il travaille plus.

L'Homme et les animaux peuvent présenter des troubles graves après ingestion d'une quantité très faible de ce glycoside. Les symptômes de l'empoisonnement sont la nausée, la diarrhée, des douleurs abdominales, et des troubles importants du rythme cardiaque et du pouls. En quantité supérieure, la digitaline peut provoquer des convulsions et la mort.

 

Famille : Scrophulariacées

Parties utilisées : feuilles (récoltées à la floraison)

Chimiotypes : digitaline, digitoxine, digitine, digitalose, acides, tanin, huile essentielle, digitoflavine...

Synonymes : gant de Notre-Dame, gant de bergère...

Divers : Toxique - Tableau A

 

Propriétés :

  1. Tonicardiaque majeur (ralentit, régularise, renforce les contractions cardiaques : F. Franck)
  2. Diurétique indirect (par action cardiaque
  3. Relève la tension artérielle

 

Indications :

  1. Insuffisance du myocarde et ses conséquences :
  2. Asystolie
  3. Arythmie
  4. Tachycardie
  5. Oligurie
  6. Œdèmes
  7. Ascite, hydropisies (indication connue depuis longtemps dans l'art populaire)
  8. Anasarque

 

Contre-indications : troubles fonctionnels cardiaques des nerveux

  1. Aortites
  2. Embolies récentes
  3. Anévrismes
  4. Hémorragie cérébrale
  5. Maladie de Basedow
  6. Urémie
  7. Typhoïde

 

Mode d'emploi :

  1. Feuille pulvérisée (0,40g = 1mg de digitaline cristallisée)
  2. Infusion : 0,40g pour 120g d'eau bouillante. Infuser 2 heures
  3. Macération : 0,40g pour 300g d'eau froide. Laisser 12 heures en contact et filtrer. Ces deux préparations sont à prendre en 2 fois dans la journée
  4. Pilules ou cachets de 0,05g de feuilles pulvérisées : 2 ou 8 pilules ou cachet par jour
  5. Teinture au 1/10 : 25 à 100 gouttes par jour (1g = 57 gouttes = 0,10g de poudre)
  6. Vin de l'Hôtel-Dieu ou de Trousseau (une cuillerée à soupe de 16g = 0,08g de poudre) : 2 ou 3 cuillerées à soupe par jour (tonicardiaque et diurétique marqués)
  7. Pilules de Lanceraux (dues à Debreyne, médecin trappiste) :
    Digitale } aa 5g
    Scille
    Scamonnée
    Sirop de gomme q.s.p. 100 pilule

    2 à 6 pilules par jour (cardiopathies, hydropisie, néphrites

  8. Digitaline (solution au 1/1000 : 50 gouttes = 1mg) : 5 gouttes par jour, d'entretien.

 

N.B. :

  1. Surveillance médicale obligatoire
  2. Tendance à l'accumulation, d'où la nécessité d'une posologie très adaptée et intermittente.
  3. Peut provoquer : nausées, vomissements, diarrhées, vertiges, céphalées, bourdonnements, diplopie, anémie, délire, irrégularité et ralentissement du pouls, fibrillation cardiaque finale.
  4. En France, on utilise seulement la digitaline, qui n'est délivrée que sur prescription médicale.

 

Element : Eau

Divinités : Les élémentaux

Correspondance planétaire : Vénus

William
Posté le 18/03/2013 18:41:03 Bonjour, je me demande si cette plante peu agir sur les capillaires, provoquer thromboses flammèches, douleur articulaires grosse fatigues douleur abdominal pendant une durée de trois mois et selles claires et molles et fréquentes.

Merci de me répondre .
Cordialement .
Matemius
Posté le 18/03/2013 21:43:01 Bonjour William,

comme susmentionné, la digitale est un toxique.

Si vous avez un doute concernant une possible intoxication, je ne peux que vous recommander de consulter dès à présent un professionnel de santé.

Cordialement,
Matemius
Invité
Posté le 20/06/2019 17:38:59