Laurier noble

Laurus Nobilis

laurier.jpg

Laurier, arbuste très répandu dans les régions tropicales et tempérées. L'espèce la plus connue est le laurier-sauce, laurier noble, laurier d'Apollon ou laurier des poètes, un grand arbuste au feuillage persistant originaire du bassin méditerranéen. Il a toujours eu une importance depuis l'Antiquité et est aujourd'hui cultivé dans les régions tempérées chaudes comme arbre d'ornement et pour ses feuilles aromatiques, utilisées en cuisine.

La famille des lauriers comprend entre trente et cinquante genres et au moins deux mille espèces dont, par exemple, le camphrier, le cannelier, originaires d'Asie, l'avocatier, originaire d'Amérique et différents arbustes producteurs d'épices.

L'ordre auquel appartient la famille des lauriers comprend huit autres familles représentant environ deux mille cinq cents espèces distribuées en majorité dans les régions tropicales et subtropicales. De nombreuses espèces renferment des structures intéressantes d'un point de vue botanique, et certaines ont une importance économique en raison des produits qu'on en tire.

Bien qu'une grande diversité de formes existe dans cet ordre, plusieurs caractéristiques distinguent cet ordre des autres. Tous ses membres sont des arbres, des arbustes ou des plantes grimpantes ligneuses dont les tissus contiennent des huiles aromatiques. Les étamines possèdent des appendices qui produisent du nectar et le pistil se résume souvent à un carpelle unique.

Leur nature ligneuse, leurs caractéristiques florales, certains détails anatomiques et la structure du pollen conduisent à penser que les membres de cet ordre ressemblent aux toutes premières plantes à fleurs. Des fossiles appartenant à cet ordre, comparables aux plantes de plusieurs genres actuels, ont été retrouvés dans des roches datant de plus de 65 millions d'années, bien que l'ordre auquel appartiennent les lauriers soit considéré comme plus évolué que d'autres groupes de plantes à fleurs ligneuses (voir Magnolia), dont les étamines et les carpelles ressemblent davantage à des feuilles.

Parmi les sept autres familles de cet ordre, l'une, la famille des monimias, comprend environ quatre cent cinquante espèces, et les autres en totalisent un peu moins de cent, dont trois ne comptent qu'une espèce chacune. La distribution de la majorité d'entre elles est restreinte.

Des plantes non apparentées au laurier portent pourtant ce nom, notamment le laurier-rose, appartenant à la famille des pervenches (apocynacées), dont les feuilles sont très toxiques, le laurier-tin, qui est en fait une viorne (famille des caprifoliacées) et le laurier-cerise, utilisé pour former des haies et dont les fruits sont toxiques (famille des rosacées).

 

Famille : Lauracées

Origine : Bassin méditerranéen, Moyen-Orient

Parties utilisées : feuilles

Obtention de l'HE : par distillation des feuilles

Densité de l'HE : 0,920 à 0,930

Pouvoir rotatoire de l'HE : -15° à -18°

Chimiotypes : 1,8 cyneole, 1. linalole, geraniol, pinene, eugenol, phellandrene

Contre-indication : à éviter pendant la grossesse

Synonymes : laurier d'Apollon, laurier-sauce, laurier commun...

Divers : cuisine, boissons

 

Propriétés :

  1. Antiseptique
  2. Stimulant
  3. Sudorifique
  4. Stomachique
  5. Carminatif
  6. Antispasmodique
  7. Antirhumatismal
  8. Expectorant
  9. Diurétique
  10. Emménagogue

 

Indications :

Usage interne :

  1. Asthme
  2. Dyspepsies atoniques
  3. Fatigue (grippale...)
  4. Inappétence
  5. Flatulences, fermentations intestinales
  6. Bronchites chroniques, états grippaux
  7. Catarrhe pulmonaire
  8. Hydropisie
  9. Rhumatismes
  10. Insomnies
  11. Règles douloureuses

Usage externe :

  1. Angines, infections bucco-pharyngées, sinusites
  2. Règles douloureuses
  3. Pediculose
  4. Psoriasis

 

Mode d'emploi :

Usage interne :

  1. Infusion de feuilles : 3-4 feuilles dans une tasse d'eau bouillante. Infuser 10 minutes. 2 ou 3 tasses par jour. Avant les repas : apéritif. Après : digestif, contre ballonnement et aigreurs
  2. Baies : 5 à 10g par litre d'eau. Bouillir 1 minute et infuser. 2 ou 3 tasses par jour.

Usage externe :

  1. Décoction avec 5 feuilles pour une tasse d'eau. Bouillir 3 minutes. Pour la désinfection des plaies
  2. En gargarisme et lavage bucco-pharyngées
  3. En compresses sur le front contre les sinusites
  4. Décoction avec une dizaine de feuilles pour une tasse d'eau. Bouillir 3 minutes. En compresses chaudes dans les cas d'abcès, contusions, névralgies
  5. onguent de baies : contre les douleurs rhumatismales

 

N.B. : L'huile obtenue par distillation des feuilles, ou pressage des baies, se prend en masse (beurre de Laurier) et est utilisée en frictions contre les douleurs rhumatismales. Elle entre dans la composition du baume de Fioravanti.

 

Element : Feu

Divinités : Apollon, Asclépios, Cérès, Faunus, Éros

Correspondance planétaire : Soleil, Jupiter

Invité
Posté le 24/01/2019 04:58:38