Souci

Calendula officinalis

souci.jpg

Souci, plante ornementale annuelle ou vivace originaire d'Europe méridionale qui se plaît dans les régions tempérées, notamment le littoral méditerranéen, et dont on connaît plus de vingt espèces différentes. Le souci est une plante à grosses fleurs jaune d'or et orange vif et à feuilles alternes, généralement oblongues. L'espèce la plus connue est le souci des jardins, qui ne dépasse guère 61 cm et qui se caractérise par ses longues feuilles étroites (5 à 15 cm). Le centre de la fleur, de couleur vive, peut atteindre 10 cm de diamètre et se referme sur lui-même la nuit. Se multipliant par semis, il pousse sur presque tous les sols . En été, dès l'éclosion, les pétales sont ramassées, puis séchées à l'ombre. Il sont utilisés en cuisine.

 

Famille : Composées

Origine : Europe méridionale

Parties utilisées : fleurs, surtout fraîches

Chimiotypes : huile essentielle, acide salicylique, suc résineux, principe colorant, mucilage, triterpènes, glucosides amers, stérols, flavonoïdes, carotènes

Synonymes : fleur de tous les mois (sol sequia : qui suit le soleil)

 

Propriétés :

  1. Régulateur des règles et calmant de leurs douleurs
  2. Dépuratif, sudorifique
  3. Diurétique
  4. Hypotenseur par vasodilatation périphérique (Gitoux, Mlle Beauloton, Boyer)
  5. Stimulant (à la fois calmant et stimulant)
  6. Anticancer
  7. Antiseptique et cicatrisant : remède des plaies par excellence (usage interne et externe)

 

Indications :

Usage interne :

  1. Insuffisance et douleurs des règles (surtout chez les névropathes et les anémiés)
  2. Congestion hépatique
  3. Scrofulose
  4. Oliguries
  5. Ulcères gastriques et intestinaux
  6. Cancers (utérus, estomac)

Usage externe :

  1. Tumeurs ulcérées, verrues
  2. Ulcère, crevasses, engelures ulcérées
  3. Plaies de toutes natures, y compris les cancéreuses
  4. Adénites, mammites
  5. Furonculose, abcès, eczéma, dartres, acné, impétigo (sainte Hildegarde, H Leclerc)
  6. Brûlures
  7. Irritation cutanée

 

Mode d'emploi :

Usage interne :

  1. Infusion : 1 cuillerée à dessert dans 1 tasse d'eau bouillante. Infuser 10 minutes. 1 tasse avant les repas (pour les phénomènes menstruels, donner 1 semaine avant les règles)
  2. Décoction : 30g par litre d'eau (fleurs et feuilles) : 5 tasses par jour (cancers)
  3. Teinture : 2 à 4g par jour (préparation recommandée)
  4. Extrait mou : 0,30 à 0,50g par jour
  5. Potion emménagogue et sédative :
    Extrait de souci 10g
    Teinture de morelle 3g
    Alcoolat de mélisse 5g
    Sirop simple q.s.p. 200ml

    2 à 4 cuillerées à dessert par jour

  6. Tisane des cinq fleurs (voir à Bourrache)

Usage externe :

  1. 2 poignées par litre. Bouillir 10 minutes. En bains ou compresses pour plaies, brûlures, engelures ulcérées, impétigo, tumeurs ulcérées, furoncles, acné
  2. Feuilles fraîches écrasées, appliquer sur les verrues et les cors
  3. Teinture-mère : 2 cuillerées à café pour 1 bol d'eau (en compresse)
  4. Alcoolature à 10% dans de l'eau
  5. Pommade au calendula
  6. Pâte avec :
    Teinture de souci 5g
    Oxyde de zinc } aa 10g
    Lanoline
    Vaseline

    Impétigo, ecthyma, eczémas squameux ou lichénoïdes : H. Leclerc

 

N.B. : Les fleurs seront ajoutées, avec avantage, dans les plats de crudités.

 

Element : Feu

Correspondance planétaire : Soleil, Mercure

Invité
Posté le 18/03/2019 20:32:52