Lierre grimpant

Hedera helix

Lierre grimpant.jpg

Lierre, plante grimpante ligneuse à feuilles persistantes de la famille des araliacées, dont les fruits sont toxiques et qui se fixe à différents supports grâce à ses racines adventives en forme de crampons. Le genre du lierre est originaire des régions tempérées. Durant sa croissance, le lierre produit deux types de feuilles. Le type courant possède de trois à cinq lobes distincts, mais, pendant la phase de floraison, on observe des feuilles d'un deuxième type, comportant trois lobes indistincts, ou totalement dépourvues de lobes. Les fleurs, disposées en ombelles paniculées, possèdent un calice et une corolle à cinq éléments, cinq étamines et un seul pistil. Le fruit est une baie lisse renfermant un glucoside toxique. Les radicelles adventives s'agrippent aux arbres. Aisément cultivable par bouturage, le lierre protège des intempéries les murs qu'il recouvre. Il n'endommage pas les murs de pierres ou de briques, hormis lorsque ses radicelles se glissent dans des fissures.

Le lierre d'Europe est communément cultivé dans les jardins, où il recouvre les murs. Il possède de petites feuilles habituellement vert sombre. Le lierre africain, ou lierre algérien, originaire de la côte et des îles d'Afrique du Nord-Ouest, est pourvu de grandes feuilles lobées vert pâle. Les feuilles du lierre asiatique sont vert sombre, en général légèrement lobées ou entièrement dépourvues de lobes.

 

Famille : Araliacées

Origine : Europe

Parties utilisées : feuilles

Chimiotypes : hédérine, une hormone œstrogène...

Contre-indication : les infusions répétées sont susceptibles de provoquer des cirrhoses hépatiques, même chez les enfants (Travaux de l'hôpital pédiatrique de Lima, au Pérou)

Synonymes : herbe à dents, herbe à cors, herbe à cautère...

 

Propriétés :

Usage interne :

  1. antispasmodique de l'appareil respiratoire, expectorant
  2. dépuratif
  3. cholagogue
  4. facilite la menstruation (le lierre peut provoquer des modifications du cycle chez la rate castrée R. Paris et A. Quevauviller).

Usage externe (feuilles) :

  1. topique
  2. antinévralgique
  3. vasoconstricteur, décongestionnant
  4. hémolytique

 

Indications :

Usage interne :

  1. coqueluche (F. Leuret)
  2. bronchites chroniques
  3. trachéites
  4. laryngites
  5. goutte, rhumatismes
  6. lithiase biliaire
  7. règles insuffisantes
  8. leucorrhées
  9. hypertension.

Usage externe :

  1. cellulite
  2. névralgie, rhumatismes
  3. névrites
  4. séquelles de phlébites (œdèmes circulatoires)
  5. plaies et brûlures
  6. cors, durillons
  7. polypes du nez

 

Mode d'emploi :

Usage interne :

  1. teinture au 1/10 : 5 à 10 gouttes par prise selon l'âge (40 à 50 gouttes par jour) : coqueluche, hypertension
  2. infusion 3 cuillerées à soupe de feuilles coupées par litre d'eau bouillante. Infuser 10 minutes. 3 tasses par jour.

Usage externe :

  1. feuilles fraîches en applications sur les douleurs rhumatismales, sciatique Les renouveler lorsqu'elles commencent a sécher. Calment également les brûlures. Facilitent la suppuration des plaies
  2. les feuilles confites dans du vinaigre sont indiquées contre les cors et durillons. On peut, dans ces cas, utiliser également la teinture pure
  3. décoction de feuilles fraîches de lierre : 200 g pour i litre d'eau (ou une poignée de feuilles sèches par litre). Bouillir 10 minutes (rhumatismes. névrites, cellulites douloureuses)
  4. eau additionnée de 2 cuillerées à soupe d'alcoolature par litre. En bains locaux ou enveloppements humides chauds (mêmes indications)
  5. cataplasmes : ¼ de feuilles de lierre fraîches incorporées à 3/4 de farine de lin (mêmes indications)
  6. pommade à 10%.
  7. Liniment anticellulitique (calme la douleur) :
    alcoolature de lierre grimpant 10g
    baume tranquille 20g
    huile de camomille 30g
  8. Pommade antirhumatismale, antinévralgique :
    alcoolature de lierre grimpant 5g
    essence d'origan XX gouttes
    lanoline 20g
    axonge (ou vaseline) 40g

    Ces deux préparations seront utilisées en massages, en dehors des poussées inflammatoires qui seront traitées par des applications de décoction, de cataplasmes ou autres médications mentionnées plus haut.

 

Element : Eau

Divinités : Dionysos, Bacchus, Osiris

Correspondance planétaire : Saturne

Fabien
Posté le 09/03/2012 14:12:38 Bonjour, pourriez-vous me faire parvenir la totalité des recettes concomitantes au lierre : pommade, onguents, sirops, etc...
merci d'avance, Fabien, herboriste en herbe
Lusiane
Posté le 08/02/2016 09:15:07 Bonjour, je cherche la ou les recettes de sirop de lierre, les proportions, ... merci d'avance;
Invité
Posté le 24/01/2019 06:13:04